Informations techniques pour l'utilisation de l'eau de pluie.

L’installation de distribution d’eau de pluie dans votre habitation doit respecter les prescriptions du règlement établi par l’Intercommunale IEG.

Afin d’écarter tout risque de contamination de l’eau de distribution, il ne peut y avoir de liaison directe entre les conduites d’eau potable et d’eau de pluie. Ainsi par exemple, il est interdit d’alimenter les vannes mélangeuses avec des eaux d’origines différentes.

Lorsque votre citerne est vide, il sera toujours possible de la remplir au moyen du réseau d’eau potable.

Veillez à ce que vos conduites de distribution d’eau de pluie répondent bien à cet usage : cette eau est toujours plus agressive (plus acide) que l’eau potable. Les conduites métalliques sont donc à éviter et seront de préférence remplacées par des conduites en matière synthétique (PVC, PE,….).

BELGAQUA, la Fédération Belge du Secteur de l’Eau fournit des schémas d’installations agrées. Il est possible de les consulter sur leur site Internet ou de téléphoner au numéro 0800-14 614.

Votre citerne d’eau de pluie est à sec:

Dans le cas où l’eau contenue dans votre citerne d’eau de pluie devient insuffisante, il vous est possible de commuter sur le réseau de distribution d’eau potable suivant un des schémas définis ci-après.

* Remplissage manuel de la citerne.
Il doit exister une séparation visible d’au moins 2 cm entre l’extrémité de la conduite d’eau potable destinée au remplissage et le niveau le plus haut que puisse atteindre l’eau contenue dans la citerne.

* Alimentation du réseau d’eau de pluie à partir du réseau d’eau potable.
Il est possible de commuter entre l’eau de pluie et l’eau de distribution en plaçant un réservoir intermédiaire sur l’alimentation en eau potable. Dans ce cas, une pompe supplémentaire devra être installée. L’extrémité libre de la conduite d’eau potable se situera au moins 2 cm plus haut que le niveau maximum que l’eau puisse atteindre dans le réservoir.

© IEG Intercommunale d'Etude et de Gestion.