Utiliser l'eau de pluie

En utilisant l’eau de pluie, vous pourrez réaliser des économies importantes sur vos consommations d’eau potable et réduire du même coup considérablement le montant de vos factures. Vous pourrez utiliser l’eau de pluie pour l’alimentation de vos WC, de votre machine lessiver, pour l’arrosage de votre jardin, pour laver votre voiture,…

Certaines règles devront cependant être respectées !

Le souci majeur de l’Intercommunale IEG est de fournir la population une eau potable qui réponde aux normes de potabilité les plus sévères. Votre eau de pluie ne répond évidemment pas ces normes et n’est certainement destinée la consommation puisque la qualité micro biologique ne peut pas être garantie.

Pour préserver la qualité de votre eau potable, il est dès lors indispensable de garder une séparation totale entre les tuyauteries d’eau potable et les circuits d’eau de pluie. Il ne pourra y avoir aucune connexion directe entre les deux réseaux. C’est la seule façon d’éviter une contamination bactériologique de l’eau potable et dès lors de graves accidents de santé.

Rendement d’une installation d’eau de pluie.

Pour rentabiliser une installation d’eau de pluie, vous devrez avoir une surface de toiture minimale de 50 m(toiture à double pente) ; sinon vous risquez de ne pouvoir récolter suffisamment d’eau pour les applications que vous aviez envisagées. Pour une toiture de 100 m, vous pouvez espérer récupérer au maximum 55 m3 d’eau de pluie par année.

Points importants:

  • L’utilisation de l’eau de pluie à des fins alimentaires est totalement à exclure.

  • Comme le risque de mélange d’eaux d’origines différentes est assez élevé, l’utilisation de l’eau de pluie à des fins domestiques ne devra se faire que dans des installations contrôlées par l’Intercommunale IEG.

  • © IEG Intercommunale d'Etude et de Gestion.