Installations

L’alimentation en eau potable est assurée par deux centres de production : le Service de Captage et de Refoulement de Mouscron (SCRM) situé au lieu-dit Risquons-Tout et le Centre de Production Motte (CPM) .

1. Service de Captage et de Refoulement de Mouscron

Le complexe de production d’eau est essentiellement constitué par :

  • 5 puits forés une profondeur moyenne de 200 mètres dans le calcaire carbonifère.

  • Le diamètre est de l’ordre de 600 mm.

  • 2 réservoirs en béton précontraint d’une capacité totale de 7.000 m.

  • Un bâtiment contenant une cabine générale haute tension et les équipements de filtration.

  • Une station de pompage haute pression destinée alimenter le château d’eau.

  • Les conduites de liaison entre ces différentes installations.

  • Une alimentation par gravitation du château d’eau de la commune de Menin.

  • Un pompage haute pression pour la fourniture d’eau vers la Flandre Occidentale.

  • Un château d’eau de 900 m pour l’alimentation des communes de Mouscron, Luingne et Herseaux.

  • L’eau souterraine prélevée dans la nappe aquifère est déversée dans un premier réservoir de 3.500 m. L’eau est ensuite pompée jusqu’au bâtiment de filtration au travers d’une conduite de 600 mm pour arriver dans un second réservoir de mme capacité que le premier.

    L’eau traitée est acheminée :

  • Vers le château d’eau situé sur la commune de Mouscron par une conduite de 400 mm.

  • Par gravitation vers le château d’eau de la commune de Menin par une conduite de 300mm.

  • Vers l’adduction de la Flandre (V.M.W.) par une conduite de 250 mm.

  • 2. Centre de Production Motte

    Le centre de production Motte est essentiellement constitué par:

  • Trois puits forés grande profondeur.

  • Un réservoir en béton d'une capacité de 2.000 m.

  • Un bâtiment contenant:

  • une cabine haute tension.

  • les équipements de filtration.

  • le pompage haute pression destiné alimenter le réseau de distribution.

  • L’eau brute est prélevée dans la nappe aquifère et est immédiatement filtrée avant d’tre stockée dans le réservoir.

    Après avoir subi une chloration, elle est introduite dans le réseau grâce à des pompes à vitesse variable au travers d’une conduite d’adduction.

    © IEG Intercommunale d'Etude et de Gestion.